Safety

Le 16 avril, 2020

Sept mesures pour protéger le système de navigation aérienne du Canada contre la COVID-19

La COVID-19 continue de faire des ravages dans l’industrie de l’aviation mondiale à cause des restrictions de déplacements et de la baisse sans précédent des niveaux de circulation aérienne qui en découlent. Toutefois, même s’il y a moins d’avions dans le ciel, l’espace aérien ne ferme jamais; NAV CANADA continue de surveiller et de gérer 18 millions de kilomètres carrés d’espace aérien intérieur et océanique. En qualité de service essentiel, la Société continue de jouer un rôle vital à bien des égards, notamment en aidant à rapatrier les Canadiens qui se trouvent à l’étranger, en guidant les vols d’urgence jusqu’à destination et en permettant aux vols de fret de continuer à livrer les fournitures et les biens dont dépendent les Canadiens.

L’équipe d’intervention en cas d’incident surveille activement les directives émises par l’Agence de la santé publique du Canada et l’Organisation mondiale de la Santé, travaille avec les partenaires de la Société et met en œuvre les mesures de précaution nécessaires.

Afin de protéger l’intégrité des services de navigation aérienne (SNA) du Canada de même que la santé et la sécurité des employés qui exploitent, entretiennent et appuient le système de navigation aérienne du pays, NAV CANADA a mis en place les sept mesures de précaution suivantes :

1. RESTRICTION DE L’ACCÈS AUX AMÉNAGEMENTS

Dans tous ses aménagements au pays, NAV CANADA s’est montrée proactive pour réduire au minimum le risque d’exposition à la COVID-19 et de propagation de la maladie, notamment en ne permettant qu’aux employés essentiels à ses opérations d’accéder aux aménagements. Des mesures ont été mises en place pour que tous les autres employés puissent travailler de la maison afin de réduire le risque de contamination des aménagements. En outre, toute personne qui présente des symptômes de la grippe ou du coronavirus est interdite d’entrée.

2. HAUSSE DES MESURES DE NETTOYAGE ET D’HYGIÈNE

Partout au pays, NAV CANADA prend des mesures exceptionnelles pour éviter la contamination de ses aménagements, notamment en s’assurant que les zones très passantes et les surfaces touchées fréquemment sont désinfectées régulièrement. Des produits de nettoyage sont également mis à la disposition des employés afin qu’ils puissent nettoyer et désinfecter leur espace de travail.

Dans les emplacements opérationnels, les employés doivent désinfecter les zones de travail partagées avant et après chaque utilisation. Ils doivent en outre utiliser des casques d’écoute personnels au lieu de microphones, ainsi qu’un stylet pour toucher les écrans.

3. CONCENTRATION DES EFFORTS

L’équipe Technologies SNA assure un rôle crucial, soit celui d’entretenir l’infrastructure nationale de la circulation aérienne et l’équipement de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) à 89 aéroports au pays. Les technologues de NAV CANADA s’occupent de l’entretien normal, des mises à niveau logicielles et de la remise en service de l’équipement qui se trouve dans les aéroports ainsi qu’aux emplacements éloignés de tout le pays. En réaction à la COVID-19, la Société a collaboré avec Transports Canada pour suspendre temporairement l’entretien préventif de certains équipements afin de réduire le risque d’exposition à la maladie pour ses employés et d’axer les ressources sur le soutien aux opérations de SNA essentielles.

4. RESTRUCTURATION DES HORAIRES DE TRAVAIL DES EMPLOYÉS

Des mesures internes supplémentaires ont été prises pour veiller à la sécurité des employés au travail et réduire le risque d’exposition à la COVID-19 et de propagation de la maladie dans l’ensemble des aménagements. La première étape consistait à restructurer les horaires pour former des « équipes ». Alors qu’auparavant, un employé pouvait travailler avec différents collègues chaque jour, son horaire est maintenant établi de façon à ce qu’il côtoie les mêmes personnes (la même « équipe ») au quotidien, diminuant ainsi les contacts avec d’autres employés. Cette méthode nécessite la restructuration de l’horaire de travail des employés pour les diviser en équipes A et B.

Cette nouvelle dotation flexible réduit la probabilité qu’une unité doive fermer, assurant ainsi la sécurité des exploitants et du public voyageur grâce à la prestation continue de services de navigation aérienne essentiels.

5. ÉLOIGNEMENT PHYSIQUE

En plus d’avoir instauré une structure d’équipe, la Société demande à tous les employés de maintenir un éloignement physique au travail et en dehors. Aux aménagements, des mesures ont été mises en place pour isoler les équipes et les postes de travail afin que les interactions entre les employés soient minimes et qu’il y ait peu de surfaces partagées. Dans certains cas, ces mesures prennent la forme de barrières physiques entre les postes de travail, de tracés à suivre pour accéder à certains secteurs et d’aires de repas désignées pour chaque équipe.

De plus, les aménagements ne comptent qu’un minimum d’employés. Ceux qui sont de garde et sur appel doivent rester chez eux jusqu’à ce qu’on leur demande de rentrer au travail.

6. ISOLEMENT DES SECTEURS DE CONTRÔLE RÉGIONAL

Aux sept centres de contrôle régional du pays, la Société a instauré des pratiques d’isolement des secteurs consistant notamment à désinfecter et à nettoyer les surfaces ainsi qu’à mettre des housses de protection sur les aires de travail libres. Ces secteurs isolés ne peuvent plus être utilisés à moins que cela ne soit nécessaire, c’est-à-dire si le pire des scénarios se concrétise, soit une contamination au coronavirus à l’aménagement.

7. COMMUNICATIONS FRÉQUENTES ET SOUTIEN

À mesure que la situation de la pandémie évolue au Canada, les communications avec les employés et les parties prenantes prennent de plus en plus d’importance.

NAV CANADA continue d’envoyer des mises à jour régulières à ses employés sur les mesures qu’elle prend pour faire face à la situation. Les employés qui ont besoin de counseling pendant cette période peuvent se prévaloir du Programme d’aide aux employés et à la famille et des programmes de soutien par les pairs.

De plus, NAV CANADA maintient ses communications avec les aéroports et les transporteurs aériens. Tout le monde collabore étroitement pour réagir comme il se doit aux changements dans la demande du trafic aérien et faire en sorte que la circulation aérienne puisse continuer d’évoluer de façon sécuritaire et efficace au Canada.

 

La Société surveille l’évolution de la situation et réagit aux incidences de la COVID-19 à mesure qu’elles surviennent afin que, comme toujours, la sécurité soit prioritaire. Consultez la page Informations sur la COVID-19 sur le site Web de NAV CANADA pour en savoir plus sur ce que fait la Société pour protéger l’intégrité des services de navigation aérienne du Canada de même que la santé et la sécurité des employés qui exploitent, entretiennent et appuient l’entreprise.


Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous à notre blogue! Le blogue de NAV CANADA vous amène dans les coulisses et vous offre des récits uniques au sujet des services de navigation aérienne du Canada.

One Comment

Ce que vous faites peut être considéré comme un modèle pour tous les ANSPs en cas de pandémie comme le COVID19 . Brovo pour cet effort et bonne continuation.

À suivre

Ouvrir la voie à l’opération NOBLE EAGLE au-dessus de Toronto

Le Centre de contrôle régional (ACC) de Toronto de NAV CANADA a participé à une opération d’entraînement du Commandement de la d...

Abonnez-vous