Safety

Le 6 mai, 2020

Ouvrir la voie à l’opération NOBLE EAGLE au-dessus de Toronto

Photo : Région canadienne du NORAD

Le lundi 27 avril 2020, le Centre de contrôle régional (ACC) de Toronto de NAV CANADA a participé à une  opération d’entraînement du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) qui s’est tenue au-dessus du Grand Toronto. En s’assurant que l’espace aérien était dégagé, l’ACC a permis au NORAD de mener son opération dans ce qui est normalement un espace aérien de forte densité.

 

Le NORAD est une organisation binationale chargée d’assurer la souveraineté et la défense aériennes du Canada et des États-Unis. Leurs CF-18 Hornet ont décollé de la 3e Escadre Bagotville, au Québec, en direction de Toronto. Les contrôleurs de NAV CANADA à l’ACC de Toronto ont ouvert la voie aux chasseurs à réaction en maintenant les autres aéronefs à l’écart de la zone d’opérations réglementée. Cette zone est un espace aérien préétabli qui permet aux aéronefs du NORAD d’effectuer des missions militaires telles que le ravitaillement en vol, la surveillance et les scénarios d’entraînement, sans interférence.

Avant l’opération, NAV CANADA et le Secteur de la défense aérienne du Canada (CADS) ont collaboré étroitement pour coordonner l’exercice. Situé à North Bay, en Ontario, le CADS est l’agence responsable de la commande et du contrôle des opérations du NORAD au Canada. Cet exercice faisait partie de l’opération NOBLE EAGLE, une mission du NORAD axée sur la défense nationale dans l’espace aérien du Canada et des États-Unis.

Dans un récent communiqué, le NORAD a indiqué que l’exercice était une parfaite réussite et qu’il soulignait l’importance pour les unités militaires d’effectuer des exercices avec leurs partenaires civils.

Ce type d’exercices se produit régulièrement partout au pays, même s’il y en a rarement au-dessus des métropoles où l’espace aérien est achalandé.

Erik Doucet, gestionnaire, Coordination militaire et manifestations spéciales, de NAV CANADA explique que la dernière fois que le NORAD a mené des opérations dans la région de Toronto remonte aux XVIIes Jeux panaméricains, en 2015. « Nous cherchons toujours des occasions pour que nos contrôleurs participent à ce genre d’entraînement au cas où il y aurait une urgence, dit-il. Même si cet entraînement n’est pas lié à la pandémie de COVID-19, le fait qu’il y ait moins d’aéronefs dans le ciel en ce moment a facilité l’opération. »

Comme NAV CANADA est responsable de plus de 18 millions de kilomètres carrés d’espace aérien, la majorité des opérations du NORAD nécessite une étroite collaboration entre les deux organisations. Ce partenariat garantit le succès du NORAD et permet à NAV CANADA de fournir des services de navigation aérienne sécuritaires tout en réduisant l’incidence de ces opérations sur ses activités régulières.


Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous à notre blogue! Le blogue de NAV CANADA vous amène dans les coulisses et vous offre des récits uniques au sujet des services de navigation aérienne du Canada.

0 Comments

À suivre

En première ligne : une industrie au service du trafic aérien dans les principaux centres de fret du Canada

Des dizaines de transactions complexes ont lieu sur toute la chaîne d’approvisionnement et passent souvent inaperçues par les consomm...

Abonnez-vous