#noussommesNAVCANADA

Le 1 novembre, 2019

D’idée révolutionnaire à chef de file mondial en services de navigation aérienne : NAV CANADA célèbre son 23e anniversaire.

Le 1er novembre 2019 marque le 23e anniversaire de NAV CANADA. D’une idée innovante née au début des années 1990 à sa position de chef de file mondial en matière de services de navigation aérienne, la Société a toujours visé l’excellence et donné le ton à l’industrie. Voici quelques étapes marquantes de notre parcours depuis notre création.

1995

1995

NAV CANADA est constituée en tant que société sans capital-actions du secteur privé. Cette étape représente un consensus unique entre les transporteurs aériens, l’aviation d’affaires et générale, le gouvernement fédéral et les employés du système de navigation aérienne civile.

1996

1996

Le gouvernement fédéral adopte la Loi sur la commercialisation des services de navigation aérienne civile et pave la voie à la privatisation de NAV CANADA. Le 1er novembre, NAV CANADA devient officiellement le propriétaire et exploitant du système de navigation aérienne civile. Transports Canada, qui en était auparavant responsable, en devient l’organisme de réglementation.

1997

NAV CANADA et d’autres fournisseurs de SNA adoptent le minimum réduit d’espacement vertical (RVSM) dans l’espace aérien au-dessus de l’Atlantique Nord (NAT), augmentant ainsi la capacité de cet espace aérien fortement achalandé. Le RVSM sera ensuite appliqué, en 2005, aux espaces aériens intérieurs du Sud, du Nord et au-dessus de l’océan Pacifique.

1998

1998

La première « tour de verre » au monde est inaugurée à l’aéroport international Pearson de Toronto, où des écrans tactiles remplacent les fiches de données de vol papier. Elle pave la voie aux prochaines percées en matière de systèmes intégrés de gestion de la circulation aérienne.

2001

2001

NAV CANADA reçoit le prix Eagle de l’IATA du meilleur fournisseur de SNA, prix qu’elle recevra de nouveau en 2010 et en 2011.

2001

2001

Le premier centre d’information de vol (FIC) est inauguré à Halifax. Chacune des régions aura par la suite son propre FIC.

2002

2002

Des percées majeures sont réalisées dans le suivi des aéronefs au-dessus du NAT. Le Système automatisé du contrôle de la circulation aérienne de Gander (GAATS) est doté d’un affichage de situation qui produit une image visuelle du NAT, de comptes rendus aux points de cheminement améliorés et de communications contrôleur-pilote par liaison de données (CPDLC), une solution de rechange textuelle à la radio haute fréquence (HF).

2004

NAV CANADA met en service dans tous les ACC un système d’alerte de conflit qui prévient automatiquement un contrôleur d’une perte éventuelle ou réelle d’espacement entre deux aéronefs dans l’espace aérien en route au-dessus de 14 000 pieds. En outre, la fonction de transgression d’espace aérien (AWF) qui prévient un contrôleur de l’entrée possible d’un aéronef dans un espace aérien à statut spécial ou restreint est mise en oeuvre.

2007

2007

Le Système automatisé du contrôle de la circulation aérienne de Shanwick (SAATS), basé sur le GAATS, surveille dorénavant la partie est de l’espace aérien NAT, un service continu étant désormais offert dans l’espace aérien océanique le plus achalandé au monde.

2009

2009

Le 1er janvier, l’ADS-B sol combinée à des communications VHF de grande puissance, est mise en service au-dessus de la baie d’Hudson, un espace aérien de 250 000 milles marins carrés.

2010

2010

Depuis sa mise en service dans les sous-unités Sud des ACC de Vancouver et d’Edmonton, le Système canadien automatisé de la circulation aérienne (CAATS) est maintenant un processeur de données de vol permettant des transferts automatisés partout au pays.

2012

NAV CANADA commence à fournir une couverture ADS-B aux aéronefs dotés de l’avionique requise dans l’espace aérien NAT, élargissant ainsi de 1,3 million km2 la couverture ADS-B, qui s’étend désormais à plus de 4 millions km2.

2013

Les groupes Sécurité et qualité, Gestion de l’information et Prestation des services se lancent dans un projet pluriannuel visant à intégrer les données sur la sécurité provenant de multiples sources dans un nouveau système d’information sur la sécurité. En outre, un système de détection de conflit à moyen terme est lancé dans des secteurs d’espace aérien supérieur des ACC de Moncton, de Montréal, d’Edmonton et de Winnipeg, système qui permet aux contrôleurs d’anticiper les conflits d’espacement et de les résoudre.

2014

2014

Le déploiement national des communications contrôleur-pilote par liaison de données (CPDLC) prend fin dans l’espace aérien intérieur du Canada au niveau de vol 290 (FL290) et plus.

2016

2016

Après avoir investi plus de 2 milliards de dollars depuis 1996, NAV CANADA annonce un programme triennal de dépenses d’immobilisations de 500 millions de dollars pour continuer de moderniser ses systèmes administratifs et opérationnels et pour améliorer ou remplacer certains aménagements importants.

2017

2017

NAV CANADA figure pour la première fois au palmarès des 100 meilleurs employeurs au Canada.

2018

2018

NAV CANADA devient le premier fournisseur de SNA au monde à appliquer la nouvelle norme de l’OACI : Établi sur la RNP AR (EoR). Cette norme d’espacement, mise en oeuvre à l’aéroport international de Calgary, rend possibles des arrivées simultanées sur des pistes parallèles, améliore l’intégration du trafic et augmente l’utilisation des opérations en descente continue moins bruyantes.

2019

NAV CANADA est nommée au palmarès des 100 meilleurs employeurs au Canada pour la troisième année de suite et figure dans la liste des meilleurs employeurs au Canada publiée par Forbes.

2019

2019

Le dernier groupe de satellites en orbite basse terrestre interreliés est lancé, marquant le coup d’envoi d’Aireon, une initiative de l’industrie visant à fournir une couverture de surveillance ADS-B à l’échelle mondiale. NAV CANADA est le premier fournisseur de SNA au monde à utiliser l’ADS-B satellitaire.

2019

2019

Un nouveau système appelé Fusion regroupe toutes les formes de données de surveillance disponibles, y compris celles d’Aireon, afin de fournir une position plus précise des aéronefs et de transmettre l’information directement sur l’écran des contrôleurs.


Vous avez aimé cet article? Si oui, abonnez-vous à notre blogue! Le blogue de NAV CANADA vous emmène dans les coulisses et vous propose des histoires uniques sur les services de navigation aérienne du Canada.

0 Comments

À suivre

Vous voyez des routes de vol inhabituelles? Il s’agit sans doute de notre aéronef d’inspection en vol.

Pour la plupart des gens, un aéronef en descente effectuant plusieurs approches avec le train d’atterrissage rentré constitue quelque...

Abonnez-vous