Safety

Le 15 juin, 2020

COVID-19 : La circulation aérienne dégringole au Canada

Tandis que la pandémie de COVID-19 continue d’avoir des répercussions dans le monde entier, l’industrie de l’aviation fait face à une chute sans précédent de la circulation aérienne quotidienne. Au Canada, le trafic a diminué en moyenne de 74,7 % en avril et de 73,6 % en mai, par rapport aux mêmes mois en 2019.

Bien que l’industrie de l’aviation ait déjà surmonté des difficultés, la portée et l’ampleur de celles posées par la pandémie sont sans précédent. La pandémie a frappé toutes les parties prenantes de l’industrie et est, pour NAV CANADA, le plus gros défi qu’elle a eu à relever depuis sa création, en 1996.

AVRIL 2020 : DÉCLIN DU TRAFIC À LA GRANDEUR DU PAYS

En avril 2020, on comptait 2 680 vols quotidiens dans tout le pays, contre 9 304 à pareille date en 2019. Partout, la circulation aérienne a chuté dans les aéroports les plus achalandés du

L’aéroport international Pearson de Toronto, l’aéroport d’affaires du pays, a enregistré en moyenne 186 vols par jour en avril, une baisse par rapport aux 1 249 vols enregistrés en moyenne quotidiennement au cours du même mois l’an dernier.

L’aéroport de Vancouver, ce nombre est passé de 875 à 188.

La circulation aérienne quotidienne à l’aéroport international de Calgary est passé de 650 vols en 2019 à 189 en 2020.

À l’Aéroport Montréal‑Trudeau, ce nombre est passé de 634 à 95.

La circulation aérienne a également diminué à d’autres grands aéroports du Canada, y compris du côté des vols de fret et des vols médicaux.

MAI 2020 : TENDANCE CONTINUE DES DÉCLINS

En mai 2020, il y a eu 3 455 vols quotidiens au pays, comparativement à 10 378 en mai 2019. On remarque encore une fois une diminution importante de la circulation aérienne aux aéroports les plus achalandés du Canada par rapport à l’année dernière.

En moyenne, l’aéroport international Pearson de Toronto a enregistré 180 vols par jour en mai, une baisse de 86 % par rapport aux 1 254 vols enregistrés en moyenne quotidiennement au cours du même mois en 2019.

Le nombre de vols quotidiens à Vancouver est passé en moyenne de 909 à 201.

L’aéroport de Calgary a connu une diminution du nombre de vols quotidiens, qui sont passés de 640 en 2019 à 164 en 2020.

L’Aéroport Montréal-Trudeau a connu une chute de 84 %, passant de 641 vols quotidiens à 101.

Tout comme en avril, la circulation aérienne a également diminué à d’autres grands aéroports du Canada, y compris du côté des vols de fret et des vols médicaux.

LES SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE CONTINUENT

Bien que la circulation aérienne ait diminué, NAV CANADA continue de fournir des services de navigation aérienne sans interruption aux aéronefs évoluant dans l’espace aérien canadien. Que ce soit pour les vols de rapatriement, le transport de marchandises et les vols MEDEVAC, NAV CANADA offre notamment des services de contrôle de la circulation aérienne, des services consultatifs de vol, des exposés météorologiques et des services de planification de vol essentiels à l’industrie de l’aviation.

La sécurité demeure la priorité de NAV CANADA tandis qu’elle continue de veiller à la sécurité de l’espace aérien partout au Canada.


Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous à notre blogue! Le blogue de NAV CANADA vous amène dans les coulisses et vous offre des récits uniques au sujet des services de navigation aérienne du Canada.

0 Comments

À suivre

Un technologue de première ligne  

Des métropoles aux endroits les plus éloignés du Canada, les technologues de la navigation aérienne de NAV CANADA assurent le soutie...

Abonnez-vous