Le 31 août, 2017

Sécurité de l’espace aérien assurée durant le spectacle d’Abbotsford

Du 11 au 13 août 2017, des dizaines de milliers de passionnés de l’aviation se sont rendus à Abbotsford, en Colombie-Britannique, pour assister au spectacle aérien international d’Abbotsford. Comptant une participation annuelle de plus de 75 000 personnes, il s’agit du plus grand spectacle aérien de la côte ouest de l’Amérique du Nord, qui se classe parmi les 10 plus importants spectacles aériens du monde, selon le journal USA Today

Pendant que les manœuvres acrobatiques des aéronefs militaires et civils captivaient la foule, une équipe de professionnels travaillait en coulisses pour s’assurer non seulement du déroulement sécuritaire de l’événement, mais aussi pour minimiser les interruptions aux opérations quotidiennes à l’aéroport international d’Abbotsford. Il s’agit d’un défi qui exige un énorme effort de planification et de coordination compte tenu du nombre élevé de mouvements. Durant chaque spectacle aérien, le chef des opérations aériennes a la responsabilité première de toutes les activités du spectacle qui se déroulent sur les voies aériennes et les pistes actives ainsi que dans l’espace aérien réservé à la zone du spectacle. Ce n’est habituellement pas un contrôleur de la circulation aérienne, mais il travaille en étroite collaboration avec les contrôleurs durant le spectacle pour coordonner les opérations entre chaque chorégraphie aérienne. Toutefois, dans le cas du spectacle aérien d’Abbotsfort, le chef des opérations aériennes est un employé de NAV CANADA : Trent Stenmark, spécialiste, Exploitation de l’unité, Tour de contrôle d’Abbotsford.

Chef des opérations aériennes Trent Stenmark (droite)

Bien avant que le spectacle commence, le chef des opérations aériennes travaille fort pour s’assurer que tous les documents sont prêts et que la planification est terminée afin de recevoir le certificat d’opérations aériennes spécialisées de Transports Canada. Il doit aussi fournir la disposition exacte de toutes les performances acrobatiques et faire en sorte que tous les pilotes participant au spectacle détiennent les certificats médicaux et de voltige requis. Il lui incombe également de fournir les exposés de sécurité à toutes les personnes concernées le matin du spectacle.

Compte tenu de l’augmentation du niveau de trafic associé à un spectacle aérien, comment les employés de NAV CANADA peuvent-ils continuer à fonctionner comme si de rien n’était? La question se résume à une planification minutieuse et une capacité à faire preuve de souplesse lorsque des changements sont nécessaires, ce qui ressemble beaucoup à un jour de travail normal dans une tour ou un centre de contrôle. Alors que l’horaire du spectacle aérien s’articule autour des arrivées et des départs des vols commerciaux, le chef des opérations aériennes peut être dans la tour en vue de collaborer directement avec les contrôleurs pour s’assurer que tout changement à l’horaire est bien coordonné.

Trent Stenmark dans le tour NAV CANADA

Du 2 au 4 septembre 2017, Toronto accueillera le Canadian International Air Show. Encore une fois,  NAV CANADA travaillera en étroite collaboration avec le chef des opérations aériennes et d’autres organisateurs pour faire en sorte que l’événement se déroule en toute sécurité et sans interruption aux activités à l’aéroport le plus achalandé du Canada. La tenue du plus important spectacle aérien au Canada dans la plus grande ville du pays est certes un défi, mais les employés de NAV CANADA sont plus que prêts à se mettre à la tâche.

0 Comments

À suivre

Le danger des attaques au laser

Les pointeurs laser constituent un sérieux danger pour la sécurité des vols. En effet, ce qui peut paraître comme un appareil relativ...

Abonnez-vous