Innovation

Le 26 octobre, 2018

Mise à jour sur Aireon : NAV CANADA se propulse dans l’avenir grâce à SATVOICE

En janvier 2015, NAV CANADA a établi que les communications vocales par satellite à haute performance étaient une avancée technologique majeure dans le chemin critique du projet de surveillance dépendante automatique en mode diffusion (ADS-B) satellitaire. La Société a donc lancé un projet visant à mettre en œuvre un système de communications vocales par satellite efficace et facile d’utilisation, appelé SATVOICE, à tous nos centres de contrôle régional (ACC). Notre but est de maximiser les capacités de cette technologie et d’en faire un système de communications et un outil de sécurité fiable, surtout dans les espaces aériens océaniques et éloignés.

« SATVOICE constitue un outil de sécurité important pour l’Exploitation. »

À l’échelle du système de navigation aérienne mondial, le moyen de communication le plus courant à l’heure actuelle est les communications contrôleur-pilote par liaison de données (CPDLC), essentiellement des « textos » entre les aéronefs et le contrôle de la circulation aérienne (ATC). Afin de se doter d’un outil supplémentaire de communications vocales directes, NAV CANADA, de concert avec Aireon, met au point une nouvelle technologie SATVOICE révolutionnaire et innovatrice en soi. Une fois ce système pleinement déployé, il procurera d’importants avantages sur le plan de la sécurité opérationnelle.

« NAV CANADA est une pionnière dans la mise au point de cette technologie, précise Danielle Desbiens, gestionnaire de programmes, Ingénierie et communications, et ingénieure en chef de ce projet. Nous devions trouver une manière d’améliorer nos options de communications vocales entre contrôleurs et pilotes pour les situations où nous devons communiquer avec un pilote immédiatement ou qu’un pilote doit communiquer avec nous. SATVOICE constitue donc un outil de sécurité important pour l’Exploitation ».

L’un des employés travaillant à ce projet, Fred Cosgrove, explique : « Quand Aireon a été lancée, ce n’était que logique que de faire de SATVOICE un outil à l’appui de l’ADS-B satellitaire. Le projet Aireon nous a permis de réaliser des idées et des concepts que nous élaborions depuis quelque temps. Les grands gagnants de cette avancée – ceux qui, au sein de notre système de navigation aérienne, se serviront et bénéficieront le plus de cette technologie – sont nos contrôleurs océaniques, à Gander, et nos contrôleurs à Edmonton, chargés de la circulation dans le Nord. »

« Grâce à cette innovation, nous gagnons de précieux moments. »

Voici ce que l’équipe du projet avait en tête : un système SATVOICE qui non seulement permet aux contrôleurs de communiquer directement avec les pilotes par téléphone satellite de manière efficace, mais de passer au prochain niveau en dotant les pilotes du même outil. « Cette approche est très innovatrice, remarque Danielle. Auparavant, un pilote pouvait appeler l’ATC, mais joignait d’abord un surveillant qui devait ensuite trouver le contrôleur responsable de l’aéronef pour lui passer le message. Grâce à cette innovation, nous gagnons de précieux moments. Un contrôleur peut être assis devant son affichage de situation, décrocher son combiné et parler avec le pilote d’un avion qu’il gère. Ainsi le pilote joint directement le contrôleur en quelques secondes : voilà un important avantage en matière de sécurité lorsqu’un message doit être reçu promptement, voire de toute urgence ».

Par ailleurs, notre solution SATVOICE facilite considérablement les communications vocales par satellite pour les contrôleurs. Ceux-ci n’ont qu’à toucher l’étiquette de l’aéronef sur leur écran d’affichage et un menu déroulant apparaît. Ils sélectionnent ensuite « SATVOICE », ce qui amorce le processus de communication. « Cela va assurément rendre les choses plus efficaces, affirme Fred. SATVOICE est un outil d’intervention clé lorsqu’il faut joindre un aéronef ou que celui-ci doit nous joindre ».

Mike Krahn, gestionnaire, Exigences opérationnelles du contrôle de la circulation aérienne, dans la Région d’information de vol (FIR) d’Edmonton, voit dans des communications vocales par satellite fiables et efficaces un outil de sécurité essentiel pour l’avenir, et l’ADS-B satellitaire est vraisemblablement un catalyseur de sa conception et de son déploiement. « De plus en plus, nous utilisons l’espace aérien éloigné, explique-t-il. Il nous faut donc des outils qui nous permettront de joindre les aéronefs dans cet espace et de parler directement aux pilotes. Il s’agit d’un autre outil important pour nos contrôleurs, et il devient d’autant plus précieux lorsque les conditions atmosphériques rendent les communications à haute fréquence (HF) impossibles ».

« Nous avons fait la promotion de cette technologie et avons constaté un grand intérêt partout dans monde »

Alors qu’elle met au point les capacités SATVOICE au pays, NAV CANADA s’affaire à mobiliser ses homologues à l’étranger. « Nous avons fait la promotion de cette technologie et avons constaté un grand intérêt partout dans le monde, affirme Shelly Bailey, Coordination internationale – spécialiste de la circulation aérienne. Nous collaborons avec la communauté de l’OACI à l’élaboration d’une norme de performance de communications requises qui prouvera que SATVOICE peut répondre à des besoins futurs, dont le potentiel d’appariement avec l’ADS-B satellitaire. Nous promouvons cette technologie afin de mieux faire connaître ses fonctionnalités et ses avantages. »

Le nouveau système a été déployé avec succès à Edmonton et à Gander et entrera en service une fois les contrôleurs formés. Ben Girard, vice-président, Soutien à l’exploitation, reconnaît qu’il s’agit d’un jalon important, car les FIR d’Edmonton et de Gander seront les premières à utiliser l’ADS-B satellitaire. « Grâce à une amélioration continue dans ce domaine et au pourcentage déjà élevé d’aéronefs dotés de l’avionique requise, SATVOICE pourrait aider à réduire la dépendance à la HF et alléger la liste d’équipement minimal », ajoute-t-il.

Parmi les prochaines étapes : le déploiement vers tous les autres ACC de NAV CANADA d’ici la fin de 2019.

One Comment

Merci pour cette mise à jour au sujet du SATVOICE

J’aurais besoin d’info sur le future service Aireon SB-ADS-B :

Date d’entrée en vigueur approximative & équipement requis à bord de l’aéronef pour transmettre au satellite.

Pourriez-vous me donner svp un contact chez Nav Canada à ce sujet.

Merci beaucoup.

À suivre

Portrait des risques de cybersécurité par Tom Bornais

Notre collègue Tom Bornais nous dresse le portrait de la cybersécurité dans le secteur de l’aviation et nous présente les efforts d...

Abonnez-vous