Le 15 septembre, 2017

Le danger des attaques au laser

Credit / Crédit : Transport Canada / Transports Canada

Les pointeurs laser constituent un sérieux danger pour la sécurité des vols. En effet, ce qui peut paraître comme un appareil relativement inoffensif peut se transformer en une arme mortelle s’il est utilisé de manière irresponsable. Lorsqu’un laser est pointé en direction d’un aéronef, une lumière éblouissante peut inonder le poste de pilotage, ce qui pose un risque potentiel pour le pilote, l’équipage de conduite, les passagers et les gens au sol.

De nos jours, les lasers portatifs disponibles sur le marché sont extrêmement puissants. Les lasers de nouvelle génération ont une puissance d’émission allant jusqu’à 5 W et sont ainsi 5 000 fois plus puissants que les pointeurs laser sur porte-clés répandus dans les années 1990.

Comme leur achat et leur utilisation sont peu réglementés, le risque qu’ils soient mal utilisés est énorme.

En cas d’attaque au laser, si le pilote voit un faisceau laser ou lumineux intense, il doit remplir un rapport d’événement d’aviation. Entre le 1er juin 2016 et le 31 mai 2017, 435 rapports d’attaque au laser ont été remplis. Pour la même période de l’année précédente, 549 attaques avaient été signalées, ce qui représente une baisse de 21 %. Bien qu’il s’agisse d’un pas dans la bonne direction, ces événements sont extrêmement dangereux et peuvent même devenir catastrophiques.

Pointer un laser en direction d’un aéronef est un geste criminel. En vertu de la Loi sur l’aéronautique, toute personne reconnue coupable d’avoir pointé un laser en direction d’un aéronef pourrait faire face à une amende allant jusqu’à 100 000 $ et (ou) à cinq ans d’emprisonnement. Transports Canada prend actuellement des mesures pour sensibiliser le public aux dangers des pointeurs laser par l’entremise de vidéos, disponibles dans son site Web.

NAV CANADA travaille à divers projets visant à réduire le nombre d’attaques au laser. Des séances d’information, offertes en collaboration avec l’Association du transport aérien du Canada et l’Association canadienne des chefs de police, aident à éduquer les gens sur les dangers associés à ces incidents et sur les conséquences de ceux-ci. La Région d’information de vol de Vancouver a apporté des changements à son système de rapport afin d’améliorer la coordination et le délai de transfert des renseignements sur les attaques au laser aux organismes d’application de la loi de façon à trouver rapidement qui en est responsable.

La sécurité est au cœur de tous les projets qu’entreprend NAV CANADA. Par conséquent, nous continuons de partager les renseignements importants sur les attaques au laser ainsi que les autres rapports d’événement d’aviation avec des organismes tels que l’Organisation de services de navigation aérienne civile. Nous continuons aussi de gérer le Partenariat des agents de la sécurité aérienne du Canada, qui offre des pratiques exemplaires et collabore à la gestion des risques en matière de sécurité dans l’industrie.

Si vous voyez quelqu’un pointer un laser en direction d’un aéronef, veuillez le signaler immédiatement à la police locale. Si vous êtes victime d’une attaque au laser, veuillez la signaler immédiatement au contrôleur de la circulation aérienne et remplir un rapport d’incident de Transports Canada à l’adresse http://wwwapps.tc.gc.ca/Corp-Serv-Gen/5/forms-formulaires/telecharger/26-0751_BO_PX

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le programme de Transports Canada visant à mettre fin aux attaques au laser, visitez le site http://tc.gc.ca/PasBrillant.

0 Comments

À suivre

Une tour conçue pour l’avenir

Les contrôleurs de la circulation aérienne ont récemment déménagé dans la nouvelle tour de contrôle de l’aéroport international...

Abonnez-vous